Imprimer pas cher

cartouche d'encre pas cherPrenez–vous y intelligemment :

  • Si vous comptez acheter une nouvelle imprimante, référez-vous aux tests et comparez les coûts d’impression par page.
  • Notez la référence de vos cartouches d’origine et cherchez des alternatives qui les mentionnent. Parfois, leur référence est pratiquement identique.
  • Commander des cartouches alternatives en ligne est généralement la solution la moins coûteuse. N’oubliez toutefois pas que les frais d’envoi peuvent revenir relativement chers.
  • N’achetez, pour commencer, qu’un seul set de cartouches d’une nouvelle marque pour voir si elle marche, et donne une bonne qualité d’impression.
  • Si vous avez acheté un clone qui ne marche pas ou occasionne des problèmes, demandez-en un nouveau.
  • Si vous êtes satisfait(e) d’une cartouche alternative, vous pouvez en acheter plusieurs exemplaires en réserve. Ainsi, vous êtes sûr(e) de la qualité, car pour certaines cartouches alternatives, celle-ci ne semble pas constante.
  • Si vous vous en tenez à la marque d’origine, les cartouches d’une plus grande capacité (“high yield”) ou les lots contenant plusieurs cartouches sont souvent plus avantageux.
  • Imprimez si possible vos pages de texte en mode « brouillon » (à sélectionner via les « propriétés » dans les paramètres de votre imprimante) : ainsi, vous imprimerez dans une résolution inférieure moins gourmande en encre.
  • Si vous obtenez des lignes sur vos impressions, nettoyez les têtes d’impression via votre pilote d’imprimante (le problème ne vient pas nécessairement de la cartouche).

Un nouvel ensemble de cartouches de votre fabricant d’imprimantes coûte facilement de 50 à 80 €. Pour ce prix, vous pourriez acheter une nouvelle imprimante de bonne qualité, dans laquelle se trouvent déjà des cartouches d’encre. Evidemment, ce n’est pas la solution la plus écologique. D’ailleurs, moins l’imprimante est chère, plus l’encre l’est. Vous pouvez néanmoins épargner énormément en achetant des cartouches d’une plus grande capacité, en offre spéciale ou d’une autre marque.

Le commerce des cartouches d’encre est très lucratif. Rien d’étonnant à ce que d’autres fabricants proposent des clones ou kits de recharge pour les cartouches d’origine. Pour protéger leur marché, les fabricants d’imprimantes font cependant tout pour leur compliquer la tâche.

Les systèmes de recharge sont souvent moins chers mais assez délicats à utiliser. Par exemple, le set de recharge de Pelikan pour Canon est beaucoup plus pratique et plus propre que ceux avec une seringue : vous placez la cartouche Canon vide sur un « Power Pad » (sorte de support avec tampon) correspondant et le laissez absorber l’encre. Cela peut prendre 15 bonnes minutes. Chaque emballage contient 3 Power Pads de chaque couleur avec lesquels vous tiendrez environ aussi longtemps qu’avec une seule cartouche d’encre classique. Réutiliser une puce d’origine ou remplir une cartouche d’origine a cependant un inconvénient : le niveau d’encre ne peut plus être indiqué correctement. Et vu que la plupart des cartouches d’encre ne sont pas transparentes, impossible de voir la quantité d’encre qu’il reste.

Si vous remplissez des cartouches d’origine, il n’est pas garanti qu’elles fonctionneront encore. Les problèmes peuvent notamment être dus à une puce défectueuse. La “puce intelligente” de la génération de cartouches actuelle complique en effet la copie. En ce qui concerne les cartouches clonées, il semble que certains fabricants d’imprimante apportent des petites modifications, de sorte que certains modèles d’imprimantes ne font soudainement plus bon ménage avec la puce de cartouches clonées plus anciennes.